Hypnose

prorets-5833

L’hypnose est efficace dans un nombre de situations sans cesse grandissantes. En effet, la communauté scientifique qui se penche sur le sujet commence seulement à découvrir l’immense potentiel de notre cerveau !

Son champ d’application va du plus bénin des symptômes, tels que la crainte de s’exprimer en public, les maux de tête (céphalées), à des maladies plus graves comme l’agoraphobie ou la fibromyalgie, tout en passant par son application hospitalière lors d’interventions chirurgicales ou d’accouchement et, enfin, sans oublier son efficacité en dentisterie.

L’activité de diverses aires est modulée par l’hypnose :
Le cortex cingulaire antérieur, le précuneus, le cortex occipital, le cortex temporal et les aires dites extrastriées du cortex visuel (fig. 1, vue schématique).

Une telle activité diffère de celle enregistrée lors d’un état de repos (fig. 2, 3, 4).

On voit que les aires activées lorsqu’on ne pense à rien de particulier diffèrent notablement du profil d’activation associé à l’hypnose. L’hypnose n’est pas un état de mode par défaut.

cerveau 2

Aujourd’hui, l’hypnose est une pratique utilisée couramment en milieu médical et psychothérapeutique. Elle est reconnue et enseignée dans un grand nombre d’universités et d’établissements privés reconnus de par le monde.

Les techniques hypnotiques ont traversé les époques, les âges et les cultures de tous les continents sous différents noms et appellations.

Chacune de ces méthodes fait appel à des techniques d’induction tout aussi variées qu’originales qui peuvent, parfois, nous paraître étranges.

Diverses cultures ancestrales continuent à faire, encore aujourd’hui, l’amalgame entre les pratiques de médecines traditionnelles et l’hypnose en tant qu’entité thérapeutique reconnue.

Cette confusion s’étend même à une partie du milieu médical qui considère encore l’hypnose comme une pseudo-science, comme l’une des techniques des médecines dites parallèles.

Son introduction dans les milieux académiques a pourtant commencé dans les années 1800 et s’est développée, perfectionnée, notamment par le Dr Erickson, ce qui a permis sa reconnaissance comme une méthode scientifiquement reproductible.

Actuellement, l’hypnose est une science à part entière dont l’efficacité n’est plus à démontrer.

L’hypnose telle que je l’exerce est une compilation des meilleures techniques actuelles associant l’hypnose médicale à l’hypnothérapie.


Continuer la lecture sur la page : Déroulement d’une séance d’hypnose psycho-médicale